ISABELLE COURROY

OBJECTIF

Se former et se perfectionner au jeu des flûtes obliques kaval jouées des Balkans à l’Anatolie en s’immergeant dans la transmission orale.

CONTENU GÉNÉRAL

> Les flûtes kaval dans la grande famille des flûtes obliques.
Ressemblances et divergences.
> Exploration des particularités stylistiques.
Les différentes techniques de vibrato et d’ornementation.
> Travail des répertoires. Focus sur les régions de Thrace, Bulgarie, Grèce et Turquie.
> Les rythmes irréguliers, le rapport au chant et à la danse dans la musique des Balkans.
> Pratique des modes utilisés dans le répertoire des flûtes kaval et de l’improvisation modale.
> Approche de la respiration circulaire adaptée aux embouchures libres des flûtes obliques.

CONDITIONS DE PARTICIPATION

> Âge minimum : 15 ans
> Ouvert aux instrumentistes ayant un kaval
> Instrument préconisé : Kaval de type bulgare en ré  / tous les instruments
Possibilité de se construire son propre instrument en début de stage
> Niveau minimum : Maîtriser l’émission du son dans les flûtes obliques

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

BIOGRAPHIE

Parcours
Instrumentiste transfuge de la flûte traversière contemporaine dont elle a suivi le parcours de concertiste, Isabelle Courroy s’est saisie d’une flûte oblique ancestrale jouée en Europe orientale et Asie occidentale, appelée kaval.
De cet instrument, dont elle privilégie la version oblique pour sa liberté d’embouchure, sa palette sonore rare et ses qualités mélismatiques, elle s’est faite pionnière en Europe occidentale. Elle en a féminisé le jeu et développé sa plasticité novatrice. Par la mise en tension des différentes esthétiques qui continuent de marquer son parcours, elle ouvre de nouvelles voies de création.
Auteure, arrangeure et compositeure, elle écrit pour la danse, le théâtre et le cinéma. Elle œuvre également dans le domaine de la lutherie et accorde une place importante à la transmission.

Formation initiale

Parallèlement à ses études d’Histoire de l’art et de philosophie, Isabelle Courroy a étudié la flûte traversière auprès de Maître G. Crunelle, professeur honoraire au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Elle a obtenu sa Médaille d’Or au Conservatoire national à rayonnement régional de Marseille dans la classe de Jean-Louis Beaumadier.  Au sein de l’orchestre Musicatreize sous la baguette de Roland Hayrabedian, elle a la chance de suivre la direction artistique de Maurice Ohana, à l’occasion de l’enregistrement du Llanto por Ignacio Sanchez Mejias (Victoires de la musique et Choc du Monde de la Musique 1992). Cette rencontre avec le compositeur qui admirait tant le cante jondo de García Lorca marquera fortement son parcours.

Créations en cours

  • LOXIAS – Souffles de cristal (2018)
    Une performance solo sur instruments de cristal.
    En 2016, Isabelle Courroy s’engage avec Christian Zagaria, info-scéno-plasticien, dans l’écriture du projet Kaval de cristal : solo musical et graphique mettant en scène lumière, transparence et degrés d’opacité.
    Pour cette création, elle se lance auprès de Ludovic Petit, verrier scientifique, dans la facture d’instruments de cristal, matière dont une des propriétés physiques majeures est d’être conductrice de lumière.
    Création le 9 février 2018 à la Cité de la Musique de Marseille.
  • Création avec Bruno Allary et Patrick Boucheron (2018) 
    Création le 26 mai 2018 au Théâtre national de Marseille – La Criée dans le cadre du festival « Oh les beaux jours ! ».
  • Melizma (à partir de 2017)
    Un projet de création à géométrie variable qui prend forme dans l’oblicité des flûtes d’Europe orientale et d’Asie centrale et le regard qu’en porte aujourd’hui Isabelle Courroy.
  • Kavaldjistan – Terres de kavals (2018-2019)
    Un grand rassemblement autour des flûtes obliques – ressemblances et divergences, transmission et création.

Actualités – Concerts 

  • Avec la Cie Rassegna

– Il sole non si muove
Diffusion et création phonographique avec l’Ensemble Multitudes de la Cie Rassegna. Il sole non si muove (Sylvie Paz, Carine Lotta, Carina Salvado, Fouad Didi, Philippe Guiraud, Bruno Allary et Mireille Collignon, violiste invitée) se penche sur la circulation des chansons profanes au sein du bassin méditerranéen et jusqu’en Angleterre au XVIe siècle.
> Éditions : Buda Musique. Distribution : Socadisc & Believe digital. MCE Productions. Direction artistique : Bruno Allary.
> Concerts : Abbaye de Sylvanès, Le Rayol, Congrès de la FAMDT, festival Au Fil des Voix, festival Le Fruit des Voix, festin musical de Sainte-Croix-en-Jarez, festival de Calvi…

  • Avec Shadi Fathi

– L’immobile voyage
En duo avec Shadi Fathi (Sétar, daf, zarb) et trio avec Wassim Halal (percussions). Répertoire de compositions originales et arrangements personnels.
> Concerts : Les Suds à Arles, festival De Bouche à Oreille à Parthenay, Les Joutes Musicales de Correns, Aux heures d’été à Nantes…

  • Avec les musiciens du Collectif AKSAK

Le quintette Aksak
Avec Philippe Franceschi, Christiane Ildevert, Patrice Gabet et Lionel Romieu, Isabelle Courroy creuse le sillon des musiques d’Europe orientale et balkanique depuis 1989.
> 7e album du groupe : Les Artisans du temps (sortie printemps 2017 aux Éditions Absilone, Distribution Socadisc & Believe digital, Production Sur le Pont).
Autres albums : De l’Europe centrale à la Méditerranée orientale, Les Oiseaux migrateurs, Florina, Noëls des Balkans avec Bijan Chemirani et Erika Taznady, L’Oreille du voyageur, Portraits. 

– Panselinos (musiques traditionnelles grecques).
Depuis 1999 aux côtés de Georges Mas, Benoît Capron et Lionel Romieu, Jérôme Salomon et Katerina Cael Karagiani.
> Concerts : nombreuses manifestations pour la communauté grecque des Bouches du Rhône avec Hiphaistia. Création Kumpania Massalias (2015) avec Vanghelis Dimoudis et Maria Simoglou.

  • Avec Françoise Atlan
    Entre 1996 et 1998, aux côtés de Keyvan Chemirani, Isabelle Courroy accompagne Françoise Atlan pour les réalisations discographiques Noches et La Rose et le jasmin.
    > Récompenses : Choc du Monde de la Musique, Diapason d’Or et ffff de Télérama.

Créations transversales 

  • Avec la musique ancienne
    Isabelle Courroy intègre en 2014 l’ensemble Canticum Novum, basé à Saint-Étienne. Avec cet ensemble protéiforme, elle participe à la diffusion des programmes TOPKAPI, musiques à la cour de Soliman le Magnifique et Aashenayi  (rencontre en langue persane). Elle enregistre la création Aashenayi, parue aux éditions Ambronay en 2014. En 2016, aux côtés des voix de Gulay Hacer (Turquie), Maria SimoglOu (Grèce) et Emmanuel Bardon, elle participe à la création des programmes T(h)races au Festival de Puteaux et Emzara à Noirlac.

> Concerts : Festival de Radio France de Montpellier, Festival de musiques sacrées de Perpignan, Festival d’Ambronay, Festival de musique ancienne de Vanves, Festival de Pontoise, La Folle Journée de Nantes en 2015.

  • Avec la musique contemporaine
    Zad Moultaka l’invite à un travail d’improvisation dirigée en compagnie du joueur de kementché arménien Gagik Mouradian. Cette résidence aboutit à 13 Haiku créés à la Fondation Royaumont. À l’issue de cette création en 2015,  Zad Moultaka compose à son intention Zaïb Rouwakou, pièce pour kaval et sons fixés.

Dans le cadre du duo L’Églantine et la rose qu’elle forme avec Djamchid Chemirani (zarb), elle commande  une pièce pour kavals, flûtes et sons fixés au compositeur Zad Moultaka : Vent III, Le Vent souffle où il veut, (création Fondation Royaumont 2007).

www.kaval.org

ISSIAKA KOUYATE

OBJECTIF

S’initier aux tambours des griots

CONTENU GÉNÉRAL

  • Présentation géographique, culturelle et ethnique de l’Afrique de l’Ouest
  • La place des instruments traditionnels et de la musique dans la société africaine
  • Histoire des griots et leur place dans la société madingue
  • Présentation des autres instruments traditionnels madingue du répertoire musical : tama, kora, n’goni, balafon
  • Initiation sur le rythme de base symbolisant l’union musicale des pays d’Afrique de l’Ouest et le Mandé
  • Initiation et approfondissement au rythme des griots (Djelidon)
  • Initiation au rythme Marakadon
  • Travail d’improvisation et d’échange entre l’intervenant et les stagiaires

CONDITIONS DE PARTICIPATION

Master-class ouverte à tous les niveaux

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

BIOGRAPHIE

Issiaka KOUYATE est un artiste musicien percussionniste né en 1982 à Bobo-Dioulasso au BURKINA FASO. Il est directeur artistique du festival « La Nuit des Griots » à Marseille, des « Rencontres artistiques et Culturelles » à Casablanca (MAROC) et de la formation « Symphonie of Kora ».

Né d’une grande famille de griot mandingue, il a grandi entouré par les artistes reconnus de la famille KOUYATE. Son apprentissage musical est traditionnel. Il assimile les rythmes mandingues qu’il joue à l’occasion de cérémonies populaires. Pendant plusieurs années il parfait sa maîtrise de la musique en intégrant différents centres culturels en Afrique de l’Ouest notamment au MALI, au BURKINA FASO et au NIGER.

Il commence sa carrière en tournant avec quelques groupes de musique et compagnies de théâtre, jusqu’à côtoyer les plus grands dans les festivals européens et les scènes internationales (il participe notamment au festival de la Francophonie avec Adama DRAME).

On dit « un griot n’a pas de frontière », donc, depuis il parcourt le monde pour partager sa culture et s’enrichir de celles des autres, notamment en tant que formateur de musique mandingue dans les écoles, les centres culturels, les festivals et les universités.

Partager un moment avec Issiaka KOUYATE c’est s’immerger dans les rythmes et traditions des Griots.

Maria SIMOGLOU

OBJECTIF

Travailler sur les ornementations, les rythmes et les techniques d’improvisation spécifiques aux chants grecs.

CONTENU GÉNÉRAL

  • Travail de technique vocale : relaxation, respiration et gestion du souffle, échauffement vocal, placement de la voix
  • Apprentissage de chants grecs (Épire, Macédoine, Thrace et Asie mineure) : chants à l’unisson ou polyphoniques, travail du bourdon
  • Travail sur l’interprétation, les ornementations, les rythmes et les techniques d’improvisation 
  • Travail sur les rythmes pour le chant et la danse : écoute du rythme à travers le corps, l’oreille, la parole

CONDITIONS DE PARTICIPATION

  • Bonne pratique du chant (pas de connaissance théorique  nécessaire)

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

BIOGRAPHIE

Chanteuse polymorphe et multi-instrumentiste, compositrice et auteur, Maria Simoglou a plus de 20 ans de présence sur la scène musicale et théâtrale internationale.

Née à Thessalonique en Grèce du nord, elle a la chance de bénéficier d’une double culture musicale, à la fois savante et populaire, grâce au berceau familial gorgé de musiques traditionnelles de Macédoine, Thrace et Asie Mineure et grâce aux études qu’elle a suivi, d’abord au Collège et Lycée musical de Thessalonique, puis au Conservatoire National d’État de Thessalonique (hautbois, ud, qanun, percussion) et enfin à l’académie musicale de Berlin « Hanns Eisler Musikhochschule » dans la branche chant/musique-théâtre auprès de Marion Lukowsky et du Pr. Magdalena Hajossyova. Elle a participé aux stages du chant, entre autres, avec Pr. Barbara Shlich, Pr. Norma Sharp, Thomas Quasthoff, René Jacobs, Spyros Sakkas, etc.

Très tôt elle collabore avec de nombreux groupes et orchestres en Grèce et à l’étranger dans le domaine de la musique traditionnelle, classique et contemporaine. Elle est régulièrement invitée à des concerts, des festivals et participe à des séminaires musicaux, notamment pour la musique du cinéma et du théâtre.

Elle se produit entre autres au Festival d’Avignon, Babel Med Music, Villa Méditerranée, Forum Barcelona, Schwarz-Weiss Festival, Bayer Kultur, Berliner Märchentage (Les jours de conte à Berlin), Deutsche Welle Konzerte, Montalbane Internationale Tage der Mittelalterlichen Musik (Journées Internationales de Musique Médiévale), Alte Musik Treff (Rencontre de la Musique Ancienne), Installation Moon Mirror de Rebecca HORN, DIMITRIA Ethno- Jazz Festival, Cité de la Musique de Marseille, Mandopolis Festival, Les Suds à Arles, Vélo Theatre, l’Abbaye de Sylvanès, Centre Pompidou, etc.

Elle intervient régulièrement à la radio et à la télévision en Grèce, Allemagne, Belgique, Suisse, Luxembourg, Pays-bas, Espagne, Angleterre, France, États-Unis, Australie etc.

Elle participe et collabore à de nombreux concerts et enregistrements aux côtés des chanteurs et musiciens de renommée internationale (Ross Daly, Spyros Sakkas, Stelios Petrakis, Efren Lopez, Maria Thoidou, Socratis Malamas, Bijan Chemirani, Patrick Vaillant, Kevin Seddiki etc.).

Depuis 2011, elle se produit avec la compagnie de théâtre « Mises en Scène » avec laquelle elle a participe à deux différents spectacles: « Bon Appétit » et « La parabole des papillons » (mises en scène de Michèle Addala / dramaturgie avec Gilles Robic).

Elle vit en France, à Marseille, depuis 2008, où elle dirige et intègre différents ensembles. Elle collabore en tant que chanteuse, musicienne ou comédienne dans des spectacles de musique, danse et théâtre traditionnelle et contemporaine.

Depuis 2008 elle donne régulièrement des Master-Classes (DROM, IIMM, FAMDT) et enseigne notamment la technique vocale et corporelle ainsi que le répertoire, l’interprétation, les ornementations, les rythmes et les techniques d’improvisation, spécifiques aux chants grecs et d’Asie Mineure.

Logo Web Maria Simoglou
Logo Facebook Maria Simoglou

MIQUÈU MONTANARO

OBJECTIF

Partager écoute et invention, interprétation de thèmes et improvisation libre.

CONTENU GÉNÉRAL

  • Apprentissage de thèmes traditionnels occitans
  • Recherche de la musicalité à travers l’écoute
  • Travail sur le rythme
  • Travail créatif autour de l’improvisation
  • Arrangements / Interprétations / Pratique d’ensemble
  • Jeux musicaux créatifs / Exploration sonores ludiques
  • Répertoires :
    > Noëls et Chants de Troubadours
    > Carnaval & chansons revendicatives
    > Ballades et Chansons d’Amour

    CONDITIONS DE PARTICIPATION

  • S’il n’est pas besoin d’être virtuose pour participer, il est bien entendu que ce n’est pas un atelier d’apprentissage instrumental.
  • Les voix seules sont aussi les bienvenues.
  • Ouvert aux « musiciens lecteurs » et « musiciens d’oreille »
  • Ouvert à tous les instruments

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

BIOGRAPHIE

Né à Hyères, Miqueù Montanaro commence par étudier le saxophone puis fait un long passage par la musique traditionnelle provençale (galoubet, tambourin). Multi-instrumentiste, c’est par les flûtes qu’il a acquis virtuosité, liberté et inventivité. Passionné depuis ses débuts par les croisements de cultures, tant géographiques qu’historiques, son œuvre est marquée par ses rencontres avec des musiciens de tous les styles et de toutes les origines. Ses compositions sont destinées aux pièces de théâtre, ballets, spectacles, dessins animés ainsi que courts métrages. Il compose également des œuvres de concert pour des formations jazz, classiques et traditionnelles. Auteur du solo « Polyphonies en solitaire« , Miqueù Montanaro a, entre autres, composé « Mathis » faisant intervenir vidéo, danseurs folkloriques et orchestre symphonique puis « Opéra Dòna » où se mêlent danse contemporaine, performance picturale et musiques traditionnelles, et l’œuvre symphonique « Calme Rêve Innocent » créée – suite à une commande de l’ADIAM 83 – avec Patrick Vaillant, Ricardo Tesi et le Brandebürgisher philharmonique de Postdam. Plusieurs centaines de concerts l’ont emmené aux quatre coins du monde : de l’Amérique latine à l’Europe centrale, de l’Afrique à Coursegoules en passant par les États-Unis et l’Indonésie…

Logo Web Compagnie Montanaro
Logo Facebook Compagnie Montanaro