EMMANUEL FRIN

OBJECTIF

Cette master-class a pour objectif de former les musiciens à la musique bulgare en les initiant à son interprétation par l’intégration des éléments qui la composent, à savoir : ses styles, le contexte historico-culturel dans lequel elle s’inscrit, ses occasions de jeu, son répertoire, ses interprètes notables, son évolution en tant que musique à la fois « actuelle » et « traditionnelle ».

 CONTENU PÉDAGOGIQUE

L’enseignement se fera sous forme collective et il alternera les modules théoriques (histoire, analyse, styles régionaux, instruments…) avec les modules pratiques.

Au cours de ces derniers, un accent particulier sera mis sur :
> L’interprétation de la musique bulgare à travers l’étude des ornementations, des rythmes, des modes, des thèmes et des soli.
> L’apprentissage de morceaux destinés à être joués en ensemble ou en petites formations.

L’oralité sera largement privilégiée car c’est le mode de transmission et d’imprégnation propres à ce type de musique. Un support écrit pourra être accepté, mais uniquement dans un deuxième temps.

En fonction du niveau et de l’avancement des participants au cours de la master class, la mise en place d’au moins un morceau avec une orchestration plus aboutie pourra être envisagée.

INSCRIVEZ-VOUS SANS PLUS TARDER
>> PRÉ-INSCRIPTION EN LIGNE <<
>> TARIFS ET MODALITÉS D’INSCRIPTION <<
>> VOS POSSIBILITÉS DE PRISE EN CHARGE <<

PRÉREQUIS

L’atelier est ouvert à tout musicien âgé de plus de 14 ans quel que soit son instrument. Toutefois, une très bonne maîtrise instrumentale est exigée, avec une aisance dans toutes les tonalités et une excellente capacité d’apprentissage « à l’oreille ».

EXTRAITS VIDÉOS

 

 

BIOGRAPHIE

Originaire de Bretagne, Emmanuel Frin s’est formé auprès des meilleurs sonneurs de biniou et de bombarde. Il pratique la musique bretonne depuis de nombreuses années dans différents contextes (festoù-noz, concerts…) et au sein de formations variées, des plus actuelles (avec le chanteur gallo Bertran Obree) aux plus traditionnelles (duo avec le célèbre joueur de bombarde Erwan Hamon). Il a étudié la musique traditionnelle et la langue bulgares au sein de l’Académie des Arts de la Musique et de la Danse de Plovdiv, se formant auprès de maîtres tels que Nikola Iliev (clarinette), Valentin Raïkov (saxophone), Maria Stoyanova, Stéphane Yanev, Kostadin Atanassov (gaïda). Sa connaissance approfondie du répertoire instrumental, des musiciens bulgares, des différents styles et de l’évolution de la musique bulgare a été saluée par le célèbre musicologue Manol Todorov. Considéré comme spécialiste de la musique bulgare et de la gaïda en France, il est à l’origine de Topolovo, groupe dont fait partie Kalinka Vulcheva, ex-soliste du Mystère des Voix Bulgares. Il a également fondé le quartet de musique bulgare Maslinki. En parallèle, Emmanuel anime régulièrement des master classes de musique bulgare dans les conservatoires (Brest, Caen…) et au sein de la Cité de la Musique de Marseille. Il fait partie des rares joueurs non bulgares à maîtriser la gaïda, tant au niveau de sa pratique instrumentale que de la facture de ses anches.