DORSAF HAMDANI

Objectif

S’initier au chant classique tunisien

CONTENU GÉNÉRAL

  • Présentation théorique de l’histoire de la musique et plus particulièrement du chant arabe.
  • Audition des participants pour évaluer leur voix.Initiation aux codes de la musique arabe (modes, rythmes, et travail sur les micro-tons).
  • Travail sur les ornementations et vibratos spécifiques du chant arabe en se basant sur le chant maalouf tunisien ou du mouwashah classique.
  • Apprentissage du placement de la voix par des exercices de respirations et de prononciations (travail sur la glotte, ouverture du palet et de la mâchoire, onomatopées…).
  • Gestion du souffle afin de réussir à chanter de longs phrasés. Contrôler ce dernier en apprenant à respirer par le ventre afin de faire disparaître le stress et l’inconfort.
  • Découverte du jeu de rôles permettant au chanteur de gérer son environnement immédiat.
    Apprendre à gérer et à provoquer les émotions liées au chant car chanter n’est pas seulement un acte technique.
  • Exercices de relaxations et de recherches de la voix interne afin d’être en harmonie totale avec son corps en situation de concert et maîtriser ses énergies ainsi que les énergies autours. Pour ce faire, audition et restitution par les participants de chants classiques et traditionnels à travers l’écoute d’extraits sonores.

Conditions de participation

  • Master-class ouverte à toute personne ayant une sensibilité musicale, un cursus de base en solfège et chantant juste.

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

Biographie

Née en 1975 à Tunis, depuis son plus jeune âge, Dorsaf Hamdani développe son talent : une voix puissante et envoûtante. Dans un environnement familial propice, Dorsaf évolue entre la tradition orale de sa grand-mère et les encouragements de son père violoniste. Très jeune, elle attire l’attention des plus grands compositeurs tunisiens. A la fin de ses études au conservatoire de Tunis, elle entame un cycle universitaire de Musicologie entre Tunis et Paris. En parallèle, Dorsaf multiplie les participations à de grands événements musicaux du monde arabe et reçoit plusieurs récompenses prestigieuses : le Prix des jeunes talents tunisiens (1992), deuxième prix au Festival de la Chanson arabe en Jordanie (1995) et le disque d’or de la chanson tunisienne (1996). Ses nombreux passages au temple de la musique arabe, l’Opéra du Caire, lui valent d’être reconnue et sollicitée par les plus grands maestros : Salah Ghoubachi, Selim Sahab, etc. Leurs commentaires sur les performances de Dorsaf sont des plus élogieux. Dorsaf est une jeune chanteuse et pourtant elle maîtrise plusieurs répertoires différents : chants arabo-andalous du Maghreb (noubas), chant classique arabe, chants traditionnels soufis. Elle témoigne surtout d’une aisance fascinante dans les difficiles couplets de Warda, Najet, de Fairuz ou de la diva Oum Kalthoum et dans les incantations profondes de la musique soufie. La jeune chanteuse étonne également par la puissante émotion qu’elle transmet lorsqu’elle chante, et qui tranche avec l’austérité des musiques classiques arabes, qui exigent la retenue. Elle développe ainsi son propre style, n’imite pas et chante avec ses propres vibrations des textes écrits et mis en musique par de grands artistes. Sur scène, elle est à la fois une voix exquise, des gestes discrets et un sourire d’enfant. Elle contrôle tout, mais donne libre cours à ses interprétations pour notre bonheur. Après avoir participé à différentes créations transculturelles, notamment « Ivresses » basée sur les quatrains d’Omar Khayyam et rendu hommage à trois grandes dames du chant arabe avec le spectacle et le disque « Princesses du chant arabe », la chanteuse tunisienne Dorsaf Hamdani se lance un nouveau défi avec une création inédite : Barbara & Fairouz

Logo Web Dorsaf HAMDANI

Logo Facebook Dorsaf HAMDANI