Ahmad Al Khatib & Youssef Hbeisch

OBJECTIFS

  • Développer ses performances par l’analyse des notions théoriques et pratiques
  • Améliorer sa connaissance musicale et sa technique instrumentale
  • Acquérir les outils (modes en tétracordes) pour développer les techniques d’improvisations (taqsim)
  • Explorer les différents modes d’interprétations
  • Développer sa capacité d’analyse et d’écoute
  • Elargir sa pratique de la musique classique arabe par les différents modes de jeux

CONTENU PÉDAGOGIQUE

Les méthodes pédagogiques :  Au-delà, de l’enseignement dit « traditionnel », le programme sera constitué autour d’une nouvelle approche qui permettra d’élargir les différents modes d’interprétations basés sur l’utilisation rythmique du plectre (dispositif permettant de pincer ou gratter les cordes du luth arabe – oud).

Afin de mettre en œuvre ce travail, orienté sur les liens entre les mélodies et les différentes structures rythmiques, la master class sera animée par Ahmad Al Khatib au luth arabe (oud), et Youssef Hbeisch aux percussions.  Il s’agit ainsi d’un mode d’enseignement novateur, qui s’articulera en suivant 3 méthodes pédagogiques :

  • Les sessions collectives avec oud et percussions, pour l’analyse des lignes mélodiques et structures rythmiques
  • Les sessions individuelles par instrument, pour développer les modes d’interprétations et d’improvisations
  • Les sessions en ensemble pour la mise en pratique des acquis sur chaque fin de journée.

PROGRAMME

Luth arabe:

  1. Kahramanah pour la technique de risha (plectre) et interprétation syrienne/égyptienne

2. Longa Furaq pour la technique de risha ternaire et le style kurde/irakien

3. Samai Ferahfaza et Samai Ushaq, pour le répertoire turc

4. Garod, pour la métrique impaire et la technique ‘percussive’ de risha

5. Ayyam Zaman, pour la gamme Hijaz Kar et l’utilisation excessive du 3e et du 4e doigt

6. Balad elmahboub pour le répertoire égyptien

7.Samai Nahawand (optionnel)

Percussion :

  1. Rythmes à deux et trois unités (actifs, semi-actifs, non-actifs)

2. Rythmes binaires Ayub, Karachi, Malfouf…

3. Rythme de Samaï thaqeel (10/8, sous-divisé 3+2+2+3)

4. Rythmes en 6/8: Darej khaliji, Darej masri, Mizan al darj, Okruk…

5. Rythmes en 7/8 (Mandira: 2+2+3, puis 2+3+2 et 3+2+2)

6. Rythme Georgina (Irak), polyrythmes…

Conditions de participation

Chaque participant viendra avec ses propre instrument, repose-pied, pupitre, accessoires, partitions imprimées et apportera si possible un instrument de percussion orientale (riqq, daf, darbouka…). Si nécessaire des instruments de percussion peuvent être fournis par l’organisation.

Extraits vidéo

INSCRIVEZ-VOUS
>> FORMULAIRE D’INSCRIPTION <<
>> TARIFS ET MODALITÉS D’INSCRIPTION <<

Biographies

Musiciens de la recherche et de l’improvisé, de l’énergie et de l’émotion, les maîtres du oud et du rythme, Ahmad Al Khatib et Youssef Hbeisch, expriment une soif de liberté qui renouvelle la musique orientale avec un raffinement tout en sobriété. Cette master class oud et percussion orientale permettra de travailler de manière privilégiée, bénéficier de conseils d’Ahmad Al-Khatib et Youssef Hbeisch, interprètes de grande réputation internationale.

Ahmad Al-Khatib

Parce qu’il est considéré dans le monde arabe comme un continuateur des grands virtuoses du luth arabe, le oud, la modestie pleine de dignité d’Ahmad Al Khatib impressionne. Fils de poète, sa quête musicale, au service de l’émotion de l’auditeur, montre la grave noblesse d’une impérative quête de sens.

Né en 1974 dans un camp de réfugiés palestiniens en Jordanie, il apprend le oud très jeune puis étudie la musicologie et le violoncelle occidental classique à l’université Al-Yarmuk (Jordanie), recevant en 1990 et 1991 un 1er prix de Compétition pour musiciens en solo. Diplômé avec mention en 1997, il s’installe à Ramallah (Palestine) et rejoint le Conservatoire National Edward Saïd de Jérusalem-Est, dont il dirigera le département de musique orientale. Il lance l’ensemble de musique actuelle palestinienne Karlama, auquel participe Youssef Hbeisch.

Avril 2002 : Ramallah vit en état de siège. Pendant le couvre-feu, Ahmad compose. La même année, son visa ne lui permettant plus de vivre en Palestine, il continue à travailler pour le Conservatoire à distance. Puis s’installe en Suède ou il étudie l’ethnomusicologie et la méthodologie de l’Education musicale à l’Université de Göteborg.

En 2004 parait Sada (Résonance), premier CD en solo, qui outre des compositions personnelles rend Hommage à Jamil et Mounir Bashir.

Remarquable pédagogue, Ahmad a publié 5 ouvrages novateurs d’enseignement du oud et 5 autres de transcription musicale pour les compositeurs arabes modernes, devenus des références pour l’enseignement. Il enseigne aujourd’hui les théories de la musique modale, de la composition, et de la Musique d’ensemble, à l’université de Göteborg.

Il s’est maintes fois produit en solo, en duo ou au sein d’ensembles variés : Al-Yarmouk Musical Quartet (Jordanie), l’Oriental Music Ensemble (Palestine), Salam ou le trio Samara (Suède), avec lesquels il explore les points de rencontre possibles entre musique orientale, jazz et folklore scandinave. Il continue en parallèle à composer pour Karlama qui sortira plusieurs albums. En 2011, il créé avec le percussionniste Youssef Hbeisch, le Duo Sabîl (‘en route’) qui produira un premier album sous le label de l’Institut du Monde Arabe (IMA). Leur 2ème album paraît en 2012, merveille remarquée d’expressivité et de profondeur, fruit de la rencontre avec le quatuor à cordes Béla. Le troisième album, Zabad apparaît en 2017 comme une respiration dans la production musicale du duo sous le label Harmonia Mundi.

Les Festivals internationaux et tournées ont conduit Ahmad au Liban, en Turquie, Tunisie, Egypte, Jordanie (Oud Days d’Amman), Palestine (Jérusalem Music Festival), Maroc (Festival International d’Oud de Tétouan), Etats-Unis (Arabesque du John F. Kennedy Center), Brésil (Mercato Cultural de Bahia), Estonie (International Early Music Festival de Tartu), France (Paris Jazz Festival – Auditorium du Louvre), Londres (Shakespeare Globe) etc…

Enseignement :

-Université de Göteborg – Académie de Musique & Art Dramatique – 2004 à aujourd’hui

-Université de Yarmouck – Education musicale – 1993 à 1997

-Conservatoire National de Musique Edward Saïd – Responsable du Département musical – 1998 à 2015

Publications :

-Les compositeurs contemporains : La musique instrumentale arabe (5 Ouvrages)

-La musique arabe: Enseigner la musique traditionnelle dans les institutions actuelles.

-Sharqiyat, Anthologie de compositions de musique orientale (5 ouvrages)

Récompenses :

-Premier Prix Catégorie Soliste, Concours d’Amman en Jordanie – 1990 et 1991.

-Prix Planeta, Inspirateur de l’Année, Göteborg en Suède – 2003

-Aga Khan Music Awards, en reconnaissance d’une haute carrière artistique – Finaliste 2019

Youssef Hbeisch

Youssef Hbeisch vit entre Paris et les scènes du monde. Frapper, brosser, caresser chaque percussion au moment requis et avec la pression adéquate, est sa façon de décrire la dimension sonore monde intérieur et les réalités externes.

Spécialiste des percussions orientales, il maitrise des traditions musicales variées dont il mâtine son jeu pour en faire un style unique et raffine, loué par les connaisseurs.

Né en 1967, il commence à jouer des percussions à sept ans. Son frère lui en enseigne les rudiments puis très vite, l’enfant prodige intègre des orchestres de mariages. Youssef étudie plus tard la philosophie et la musicologie, et fait des recherches sur le rythme dans différentes cultures (indienne, persane, africaines, latines).

Des expériences plurielles l’ont conduit à élaborer une méthode d’enseignement originale pour le rythme et les percussions. Il a enseigné durant sept ans au Conservatoire National Edward Saïd (Jérusalem-Est) et durant dix ans au Conservatoire Beit Al Musica. Il donne des séminaires universitaires et des master classes dans divers pays. Il anime en parallèle des ateliers de percussions dans une perspective de thérapie par l’art, pour des femmes battues, des enfants handicapés, des prisonniers…

Membre du Trio JOUBRAN depuis 2007, Youssef se produit également dans diverses formations : Suleyman Erguner (musique ottomane classique et soufie), Simon Shaneen (oud classique), Aka Moon (modern jazz), l’ensemble Satana avec Dorsal Hamdanide (arabe classique), Ibrahim Maalouf (fusion), le groupe occitan Lo Cor de la Plana, Roula Safari (musique baroque), Bratsch (influences tziganes, balkaniques, orientales), Karlama, l’Oriental Music Ensemble (musique orientale traditionnelle et actuelle), Issa (boubou kurde), et le Duo Sabîl avec Ahmad Al Khatib qui enregistre son troisième album en 2017 sous le label Harmonia Mundi.

Il a enregistré avec Sœur Marie Ferouz (musique sacrée), Elie Maalouf (jazz oriental), Le Trio JOUBRAN, Abed Azérie (soufi contemporain), le chanteur Khaled (rai)..

Il a participé à de multiples festivals : Festival Bahia de Salvador du Brésil, Festival de Théâtre Alternatif de Saint Jean d’Acre, Nuits atypiques de Langon, Festival de Jazz d’Anvers, Festival international de jazz de Montréal, Arabesque du John F. Kennedy Center, Festival Gaoual d’Essaouira, Festival d’Ambronay, Festival du bout du monde à Crozon, Heures d’été de Nantes, Voix de la Méditerranée à Lodève, Festival des Arts du Monde arabe de Montpellier, Rio Loco à Toulouse, Rencontres de chants polyphoniques de Calvi, London Shakespeare Globe, Auditorium du Louvre. Il compose et joue également pour le théâtre et le cinéma : Le dernier vol (de Karim Dridi), Adieu Gary (de Nassim Amrouche), Fix me (de Read Antoni).

Enseignement:

– Conservatoire Edward Said – classe de percussions et rythmes  1997 à 2006

-Beit Al Musica – Classe de percussions et rythmes 1996 à 2006

-Intervenant à l’Université de Göteborg

-Intervenant à Guildhall School (Londres)

Publications:

-Clés et portes des rythmes orientaux (ouvrage pédagogique publié par Edward Said & Beit Al Musica