SHADI FATHI

Objectif

L’enseignement proposé par Shadi FATHI s’inspire de celui qu’elle a appris auprès de son Maître Dariush TALAÏ à Téhéran, dont la transmission est basée sur l’oralité, mode de transmission de cette culture musicale telle qu’elle est pratiquée depuis des siècles. Cette master class instrumentale s’adresse à tous les musiciens maîtrisant leur instrument.

Contenu général 

Seront proposées durant l’apprentissage :
> les modes issus du Radif,
> les différentes techniques d’ornementation,
> le rapport entre la poésie et la musique,
> l’apprentissage de pièces contemporaines dans la musique classique persane,
> l’étude du lien entre les lignes mélodiques, les rythmes et le chant.

Conditions de participation

La formation s’adresse à des instrumentistes qui ont déjà une connaissance et une pratique de leur propre instrument pouvant jouer des 1/4 de ton, nécessaires à ce répertoire.

INSCRIVEZ-VOUS SANS PLUS TARDER
>> FORMULAIRE D’INSCRIPTION <<
>> TARIFS ET MODALITÉS D’INSCRIPTION <<
>> VOS POSSIBILITÉS DE PRISE EN CHARGE <<

Biographie

De famille kurde, Shadi Fathi perpétue l’héritage millénaire de la musique classique persane par une expérience de concertiste au long cours et par un lumineux sens de l’improvisation.

Disciple du grand maître Dariush Talaï, elle maîtrise également les instruments à cordes traditionnels et fait vibrer sa sensibilité sur des percussions digitales comme le zarb ou plus particulièrement le daf, avec un style de jeu dans la lignée de la confrérie Ghâderiyeh du Kurdistan Iranien.

Installée en France depuis 2002 et retournant régulièrement en Iran, Shadi confronte dès lors sa musicalité fleurie aux esthétiques européennes et méditerranéennes, multipliant les collaborations sur disques et sur scène.

Elle a encadré plusieurs stages de musique iranienne et de percussions kurde en France et en Suisse. Avec ces inspirations tutélaires, elle tisse ce fil ténu qui, d’un trait, d’un mot, d’un regard ou d’une note, transperce la beauté et contient dans l’infini détail la puissance de l’universalité. Sa musique navigue dans ses sources vives, de celles qui, fidèles à la poésie soufie, permettent de voir le monde dans une goutte d’eau.