PIERRE-MARIE CHEMLA

OBJECTIF

Découvrir  et s’initier aux formes musicales archaïques contenues dans les premiers manuscrits occidentaux.

CONTENU GÉNÉRAL

Le répertoire des chrétiens d’occident est riche des formes musicales carolingienne, mozarabe, romaine, africaine et orientale. Elles témoignent chacune d’un tempérament propre.

Ces formes archaïques contenues dans les premiers manuscrits musicaux occidentaux  du IXéme siècles méritaient d’être restituées dans leur texture primitive. L’anthropologie  médiévale et l’ethnomusicologie appliquée permettent de réaliser ce travail de recréation.

  • Présentation géo-historique du répertoire dit « Grégorien »
  • Les lois de la modalité
  • Aperçu sur la chironomie (gestique associée au chant) et ses liens avec l’écriture neumatique
  • Eléments formulaires et « chant long »
  • Travail respiratoire et quiétude intérieure
  • Mémorisation de pièces types dans différents modes
  • Elaboration d’un chant modal et improvisation
  • Ecoute des autres traditions musicales
  • Accompagnement du chant et répertoire rythmique pour les instrumentistes

CONDITIONS DE PARTICIPATION

Bonne pratique du chant (pas de connaissances théoriques nécessaires).
Les instrumentistes confirmés sont aussi les bienvenus qu’ils soient lecteurs ou non lecteurs (des partitions seront néanmoins disponibles).

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

BIOGRAPHIE

Musicien de formation classique, Pierre-Marie Chemla entreprend à l’âge de vingt-neuf ans l’étude des musiques persane et indienne, et reçoit le choc musical qui va déterminer la suite de sa carrière. Il travaille le chant auprès de maîtres de musique savante (essentiellement avec Dariush Talaï).

En 1989, grâce à l’appui des Châteaux de la Drôme, il organise une rencontre « Orient-Occident », réunissant des musiciens de l’Inde du Nord, d’Iran et d’occident (chant grégorien). Il choisit alors de se plonger dans le travail de restitution et de restauration  de ce chant grégorien dont il pressent l’immense richesse.

Il est également l’auteur de conférences : « Introduction à la musique de l’Inde du Nord, De la sémiologie Grégorienne à l’anthropologie musicale, Chant Grégorien trésor contemporain, Le Manuscrit d’Apt dans l’univers médiéval, L’improvisation dans les répertoires Médiévaux », données successivement au CNR de Nice, au congrès des professeurs de formation musicale au CNR de Marseille au forum de la FNAC à Marseille, dans le cadre de  Musique au temps des Papes (Avignon– Octobre 2002) et au GRIM à Marseille ( juin 2006).

Pierre-Marie Chemla poursuit depuis vingt cinq ans son travail sur les répertoires médiévaux qu’il interprète à la lumière des musiques traditionnelles avec lesquelles il s’est familiarisé.

Il est membre de l’ensemble ORGANUM, fondateur des «Orients Musicaux » et de l’ensemble JUBAL dont il est le directeur artistique.