PEDRO ARAGÃO

NOUVEAUTÉ !!

PRÉSENTATION

Cette expression musicale « choro », apparue à Rio de Janeiro au milieu du XIXème siècle, était initialement utilisée pour parler du groupe de musiciens populaires qui jouait à sa manière les danses de salon européennes (polkas, scottish, valses, etc…). Ces musiciens mélangeaient les genre européens avec d’autres influences – y compris venues d’Afrique – et le terme « choro » a désigné un genre musical syncopé et propice à la danse, qui animait les bals populaires de la ville. A partir des années 1930, le choro devient un genre musical, véhiculé par les radios, gagnant popularité à travers le Brésil entier.

OBJECTIF

Le stage a pour objectif de présenter un bref panorama historique du choro, et de montrer la variété de ses sous-genres (polka, valse, maxixe, scottish, choro sambado, choro « varandão, entre autres), à partir de l’aspect pratique, centrée sur « jouer ensemble ». Les aspects techniques seront abordés comme le phrasé, la forme, les styles d’accompagnement, la fonction de chaque instrument dans le groupe de choro…

RESTITUTION

Une représentation publique est prévue, où les élèves du stage de choro montreront le résultat de ce travail à la fin de la semaine de cours. Ce stage pourra être une base pour développer d’autres actions futures ayant pour objectif l’enseignement du choro et de la musique populaire brésilienne.

CONDITIONS DE PARTICIPATION

Musiciens de tous niveaux, tous instruments et toutes provenances musicales. Il est préférable que les instrumentistes solistes aient une connaissance basique de la lecture de partitions, et que les instrumentistes accompagnateurs aient une connaissance basique de la lecture des grilles d’accords.

INSCRIVEZ-VOUS SANS PLUS TARDER
>> PRÉ-INSCRIPTION EN LIGNE <<
>> TARIFS ET MODALITÉS D’INSCRIPTION <<
>> VOS POSSIBILITÉS DE PRISE EN CHARGE <<

BIOGRAPHIE

Docteur en musicologie de l’Université Fédérale de l’Etat de Rio de Janeiro, il est actuellement professeur chercheur à l’Université d’Aveiro (Portugal).

Pedro Aragão a co-dirigé l’Escola Portatil de choro de Rio (plus de 600 élèves, formation assimilée au degré supérieur), fondé et dirigé plusieurs orchestres et ensembles de musique populaire brésiliennes comme l’orchestre à vents Furiosa, ou encore l’orchestre carnavalesque Flor do Sereno.

Il a été aussi le fondateur et le directeur de l’Institut Jacob do Bandolim, et a réalisé 4 disques, dont l’un d’eux “Ao Jacob seus bandolins” a remporté le prix Rival BR 2004.

Comme instrumentiste il s’est produit dans de nombreux ensembles musicaux de la scène brésilienne contemporaine et a participé à une dizaine d’albums. »