HENRI AGNEL

OBJECTIF

Plutôt que d’étudier un répertoire en particulier, je vous propose un travail sur des principes musicaux que nous retrouvons dans les musiques des traditions savantes, populaires et médiévales européennes de la Grande Méditerranée : de l’Inde du Nord à la Scandinavie.

Vous ne serez pas qu’interprète mais aussi créateurs « Compositeurs ».
En solo ou en groupe, vous créerez des musiques spontanées infinies. Vous saurez improviser sur des thèmes existants et vous pourrez composer vos propres œuvres.

CONTENU GÉNÉRAL

> L’étude des Modes
La gamme devient mode quand elle a deux notes principales « Finale et Teneur » ce qui lui donne son « Ethos » : son caractère, son sentiment. Modes d’Occident et d’Orient.  Comment jouer avec ?

>L’étude des Rythmes
Travail sur les deux familles de rythmes : rythmes d’imitation de la nature et rythmes mathématiques, géométriques, symétriques et asymétriques.

>L’improvisation
Improvisation mélodique arythmique : prélude (Taqsim, Alap).
Improvisation mélodique rythmique sur un rythme.
Improvisation mélodique arythmique sur un rythme.
Improvisation rythmique sur des percussions. En solo ou dans l’accompagnement

Ce travail est facile d’accès, parce que très logique. On peut pratiquer de façon très simple et on peut compliquer à l’infini.

CONDITIONS DE PARTICIPATION

Elle est ouverte à tous les instruments mélodiques ou de percussions, traditionnels ou modernes et aux voix.
Pas de limite d’âge mais il est préférable de maitriser suffisamment la technique de son instrument ou de sa voix pour profiter des cours.

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

BIOGRAPHIE

Parcours
Henri AGNEL
Né à Rabat au Maroc le 17/12/1952 dans la double culture franco marocaine.
Etude à 4 ans du chant et de la Mandoline classique avec son père Jean AGNEL
Etude de l’écriture musicale classique et musique contemporaine « concrète » avec son oncle Aimé AGNEL. Famille proche des musiciens arabo andalous, et des traditions populaires arabes et berbères.
Arrivée en France en 1964.

Etude de guitare classique et guitare électrique au sein de la famille.
En 1969, étude de la guitare classique et flamenca à Oran en Algérie avec José Maria Rodriguez. En 1970, à Paris, fin de cycle d’étude de guitare classique et de composition avec Jacques Florencie Wilmann, qui le fait entrer dans l’ensemble de musique contemporaine

« Musique Vivante » avec Jean Pierre Drouet, Michel Portal, JF Jenny Clarke, Gaston et Brigitte Sylvestre…

En 1975, il entre dans les Ménestriers, ensemble de musiques du Moyen-Âge et de la Renaissance et il se lance dans une étude des musiques orientales qui ont une influence sur les musiques médiévales européennes.
Il retourne rencontrer des musiciens arabo andalous au Maroc, il étudie le Zarb iranien avec Djamchid Chemirani, le Oud sous les conseils de Mounir Bachir, le Rûbab afghan avec Amir Djan, le chant et la rythmique indienne avec Zahid Farani au Pakistan et la musique des Gnaoua avec Si Mohamed Chaouqi.

Il se consacre depuis plusieurs années à la famille ancêtre de la guitare, le Cistre, la Cetera, l’Orpharion et la Pandore en plus du Oud, du Rebec et toujours la guitare. Il est aussi percussionniste au Zarb et percussions marocaines.

Créations

  • Il enregistre plusieurs CD, Les Estampies en Duo avec Djamchid Chemirani (Al Sur), Istanpitta avec Djamchid Chemirani, Henri Tournier, Michael Nick et Idriss Agnel, Cetera « Corsica Cister Song », avec ses élèves professionnels (Casa Edition), « Los Kaminos » avec Milena Jeliazkova, Milena Roudeva et Idriss Agnel (Prix Charles Cros) (Accords Croisés).
  • En tant qu’accompagnateur et arrangeur : 5 CD et concerts avec Angélique Ionatos, CD et concerts avec Misia, Amina Alaoui, Ute Lemper, Houria Aïchi…
    CD avec Jacques Higelin, Brigitte Fontaine, Areski, Didier Malherbe… Soliste au Oud des 2 CD « Mozart l’Egyptien ».