emmanuel frin

Objectif

Apprentissage des répertoires bulgares spécifiques de la djoura gaïda et de la kaba gaïda, contexte historico-culturel, évolution de la tradition et des pratiques actuelles d’un instrument emblématique.

Possibilité de prêter des instruments mais le préciser suffisamment longtemps à l’avance. Le professeur peut aussi prévoir une révision des instruments avant la master class.

PLAN DE FORMATION / CONTENU PÉDAGOGIQUE

Pour information, les différentes parties du plan de formation ne seront pas abordées dans l’ordre chronologique ci-dessous.

  • Bref aperçu de l’histoire de la Bulgarie
  • Présentation synthétique de la musique bulgare :
    > instruments, évolution, styles régionaux
    > les principaux rythmes employés dans la musique bulgare
    > le répertoire de la gaïda
  • Présentation de l’instrument :
    > types de gaïdas, tonalités
    > conseils d’entretien et de réglage
    > prise en main et mode de jeu (doigté fermé/ouvert, staccato, ornementations…)
  • Bref entretien avec chaque participant (évaluation du niveau, attente de la master class)
  • Apprentissage de 2 à 6 morceaux par master class, en fonction des niveaux et du nombre de participants :
    > Apprentissage de la ligne mélodique (sans bourdon)
    > Ajout des ornementations (sans bourdon)
    > Variations possibles (sans bourdon)
    > Interprétation en solo avec le bourdon

Possibilité de collaboration avec d’autres ateliers (chant polyphonique bulgare, percussions, kaval).

NIVEAU REQUIS

  • A partir de 11 ans
  • Tous les niveaux sont acceptés, même les débutants. Une première répartition sera faite selon les critères suivants :
    > Débutant = musicien n’ayant jamais joué de cornemuse, quelle qu’elle soit.
    > Intermédiaire = musicien ayant déjà la maîtrise d’une cornemuse et/ou de la gaïda
    > Une évaluation sera faite en début de master-class pour affecter les élèves par niveau.

INSTRUMENT

Avoir une djoura gaïda en sol ou une kaba gaïda en mi en bon état de marche (poche qui ne fuit pas et anches fonctionnelles, instrument juste).

EXTRAITS AUDIO

MASLINKI – PADUSHKO HORO

BELINTASH – SABAZII

INSCRIVEZ-VOUS SANS PLUS TARDER
>> Formulaire d’inscription <<
>> Tarifs et modalités d’inscription <<

Biographie

Originaire de Bretagne, Emmanuel Frin s’est formé auprès des meilleurs sonneurs de biniou et de bombarde. Il pratique la musique bretonne depuis de nombreuses années dans différents contextes (festoù-noz, concerts…) et au sein de formations variées, des plus actuelles (avec le chanteur gallo Bertran Obree) aux plus traditionnelles (duo avec le célèbre joueur de bombarde Erwan Hamon). Il a étudié la musique traditionnelle et la langue bulgares au sein de l’Académie des Arts de la Musique et de la Danse de Plovdiv, se formant auprès de maîtres tels que Nikola Iliev (clarinette), Valentin Raïkov (saxophone), Maria Stoyanova, Stéphane Yanev, Kostadin Atanassov (gaïda). Sa connaissance approfondie du répertoire instrumental, des musiciens bulgares, des différents styles et de l’évolution de la musique bulgare a été saluée par le célèbre musicologue Manol Todorov. Considéré comme spécialiste de la musique bulgare et de la gaïda en France, il est à l’origine de Topolovo, groupe dont fait partie Kalinka Vulcheva, ex-soliste du Mystère des Voix Bulgares. Il a également fondé le quartet de musique bulgare Maslinki. En parallèle, Emmanuel anime régulièrement des master classes de musique bulgare dans les conservatoires (Brest, Caen…) et au sein de la Cité de la Musique de Marseille. Il fait partie des rares joueurs non bulgares à maîtriser la gaïda, tant au niveau de sa pratique instrumentale que de la facture de ses anches.