ISABELLE COURROY

OBJECTIF

Se former et se perfectionner au jeu des flûtes obliques kaval jouées des Balkans à l’Anatolie en s’immergeant dans la transmission orale.

CONTENU GÉNÉRAL

> Les flûtes kaval dans la grande famille des flûtes obliques.
Ressemblances et divergences.
> Exploration des particularités stylistiques.
Les différentes techniques de vibrato et d’ornementation.
> Travail des répertoires. Focus sur les régions de Thrace, Bulgarie, Grèce et Turquie.
> Les rythmes irréguliers, le rapport au chant et à la danse dans la musique des Balkans.
> Pratique des modes utilisés dans le répertoire des flûtes kaval et de l’improvisation modale.
> Approche de la respiration circulaire adaptée aux embouchures libres des flûtes obliques.

CONDITIONS DE PARTICIPATION

> Âge minimum : 15 ans
> Ouvert aux instrumentistes ayant un kaval
> Instrument préconisé : Kaval de type bulgare en ré  / tous les instruments
Possibilité de se construire son propre instrument en début de stage
> Niveau minimum : Maîtriser l’émission du son dans les flûtes obliques

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

BIOGRAPHIE

Parcours
Instrumentiste transfuge de la flûte traversière contemporaine dont elle a suivi le parcours de concertiste, Isabelle Courroy s’est saisie d’une flûte oblique ancestrale jouée en Europe orientale et Asie occidentale, appelée kaval.
De cet instrument, dont elle privilégie la version oblique pour sa liberté d’embouchure, sa palette sonore rare et ses qualités mélismatiques, elle s’est faite pionnière en Europe occidentale. Elle en a féminisé le jeu et développé sa plasticité novatrice. Par la mise en tension des différentes esthétiques qui continuent de marquer son parcours, elle ouvre de nouvelles voies de création.
Auteure, arrangeure et compositeure, elle écrit pour la danse, le théâtre et le cinéma. Elle œuvre également dans le domaine de la lutherie et accorde une place importante à la transmission.

Formation initiale

Parallèlement à ses études d’Histoire de l’art et de philosophie, Isabelle Courroy a étudié la flûte traversière auprès de Maître G. Crunelle, professeur honoraire au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Elle a obtenu sa Médaille d’Or au Conservatoire national à rayonnement régional de Marseille dans la classe de Jean-Louis Beaumadier.  Au sein de l’orchestre Musicatreize sous la baguette de Roland Hayrabedian, elle a la chance de suivre la direction artistique de Maurice Ohana, à l’occasion de l’enregistrement du Llanto por Ignacio Sanchez Mejias (Victoires de la musique et Choc du Monde de la Musique 1992). Cette rencontre avec le compositeur qui admirait tant le cante jondo de García Lorca marquera fortement son parcours.

Créations en cours

  • LOXIAS – Souffles de cristal (2018)
    Une performance solo sur instruments de cristal.
    En 2016, Isabelle Courroy s’engage avec Christian Zagaria, info-scéno-plasticien, dans l’écriture du projet Kaval de cristal : solo musical et graphique mettant en scène lumière, transparence et degrés d’opacité.
    Pour cette création, elle se lance auprès de Ludovic Petit, verrier scientifique, dans la facture d’instruments de cristal, matière dont une des propriétés physiques majeures est d’être conductrice de lumière.
    Création le 9 février 2018 à la Cité de la Musique de Marseille.
  • Création avec Bruno Allary et Patrick Boucheron (2018) 
    Création le 26 mai 2018 au Théâtre national de Marseille – La Criée dans le cadre du festival « Oh les beaux jours ! ».
  • Melizma (à partir de 2017)
    Un projet de création à géométrie variable qui prend forme dans l’oblicité des flûtes d’Europe orientale et d’Asie centrale et le regard qu’en porte aujourd’hui Isabelle Courroy.
  • Kavaldjistan – Terres de kavals (2018-2019)
    Un grand rassemblement autour des flûtes obliques – ressemblances et divergences, transmission et création.

Actualités – Concerts 

  • Avec la Cie Rassegna

– Il sole non si muove
Diffusion et création phonographique avec l’Ensemble Multitudes de la Cie Rassegna. Il sole non si muove (Sylvie Paz, Carine Lotta, Carina Salvado, Fouad Didi, Philippe Guiraud, Bruno Allary et Mireille Collignon, violiste invitée) se penche sur la circulation des chansons profanes au sein du bassin méditerranéen et jusqu’en Angleterre au XVIe siècle.
> Éditions : Buda Musique. Distribution : Socadisc & Believe digital. MCE Productions. Direction artistique : Bruno Allary.
> Concerts : Abbaye de Sylvanès, Le Rayol, Congrès de la FAMDT, festival Au Fil des Voix, festival Le Fruit des Voix, festin musical de Sainte-Croix-en-Jarez, festival de Calvi…

  • Avec Shadi Fathi

– L’immobile voyage
En duo avec Shadi Fathi (Sétar, daf, zarb) et trio avec Wassim Halal (percussions). Répertoire de compositions originales et arrangements personnels.
> Concerts : Les Suds à Arles, festival De Bouche à Oreille à Parthenay, Les Joutes Musicales de Correns, Aux heures d’été à Nantes…

  • Avec les musiciens du Collectif AKSAK

Le quintette Aksak
Avec Philippe Franceschi, Christiane Ildevert, Patrice Gabet et Lionel Romieu, Isabelle Courroy creuse le sillon des musiques d’Europe orientale et balkanique depuis 1989.
> 7e album du groupe : Les Artisans du temps (sortie printemps 2017 aux Éditions Absilone, Distribution Socadisc & Believe digital, Production Sur le Pont).
Autres albums : De l’Europe centrale à la Méditerranée orientale, Les Oiseaux migrateurs, Florina, Noëls des Balkans avec Bijan Chemirani et Erika Taznady, L’Oreille du voyageur, Portraits. 

– Panselinos (musiques traditionnelles grecques).
Depuis 1999 aux côtés de Georges Mas, Benoît Capron et Lionel Romieu, Jérôme Salomon et Katerina Cael Karagiani.
> Concerts : nombreuses manifestations pour la communauté grecque des Bouches du Rhône avec Hiphaistia. Création Kumpania Massalias (2015) avec Vanghelis Dimoudis et Maria Simoglou.

  • Avec Françoise Atlan
    Entre 1996 et 1998, aux côtés de Keyvan Chemirani, Isabelle Courroy accompagne Françoise Atlan pour les réalisations discographiques Noches et La Rose et le jasmin.
    > Récompenses : Choc du Monde de la Musique, Diapason d’Or et ffff de Télérama.

Créations transversales 

  • Avec la musique ancienne
    Isabelle Courroy intègre en 2014 l’ensemble Canticum Novum, basé à Saint-Étienne. Avec cet ensemble protéiforme, elle participe à la diffusion des programmes TOPKAPI, musiques à la cour de Soliman le Magnifique et Aashenayi  (rencontre en langue persane). Elle enregistre la création Aashenayi, parue aux éditions Ambronay en 2014. En 2016, aux côtés des voix de Gulay Hacer (Turquie), Maria SimoglOu (Grèce) et Emmanuel Bardon, elle participe à la création des programmes T(h)races au Festival de Puteaux et Emzara à Noirlac.

> Concerts : Festival de Radio France de Montpellier, Festival de musiques sacrées de Perpignan, Festival d’Ambronay, Festival de musique ancienne de Vanves, Festival de Pontoise, La Folle Journée de Nantes en 2015.

  • Avec la musique contemporaine
    Zad Moultaka l’invite à un travail d’improvisation dirigée en compagnie du joueur de kementché arménien Gagik Mouradian. Cette résidence aboutit à 13 Haiku créés à la Fondation Royaumont. À l’issue de cette création en 2015,  Zad Moultaka compose à son intention Zaïb Rouwakou, pièce pour kaval et sons fixés.

Dans le cadre du duo L’Églantine et la rose qu’elle forme avec Djamchid Chemirani (zarb), elle commande  une pièce pour kavals, flûtes et sons fixés au compositeur Zad Moultaka : Vent III, Le Vent souffle où il veut, (création Fondation Royaumont 2007).

www.kaval.org