SHUAIB MUSHTAQ

Objectif

Transmission du chant et musique Khayal de l’Inde du Nord et du Pakistan par un enseignement authentique qui permet par la suite d’aborder et de comprendre des styles de chants différents dans le répertoire vocal du Pakistan et de l’Inde.

Contenu général

  • Cette transmission passe par une étude de la posture afin d’avoir une position parfaite pour permettre au corps de devenir une véritable caisse de résonance et développer ainsi l’accès au ressenti vocal. Une combinaison entre la posture et la respiration permet de donner une voix à la note propre et pure.
  • La base de tout style vocal est l’étude des Raagas. Sans cette étude, le style reste imparfait. Chaque style ayant sa propre couleur, les Raagas étudiés permettent de mieux ressentir l’atmosphère musicale dégagée et ainsi mieux se plonger dans le style choisi. L’étude des Raagas se fait selon les familles appelés les Thaaths. Une division de 10 familles, 10 couleurs mères différentes à découvrir au cour de l’apprentissage. Chaque Thaath est une ambiance. L’apprentissage de cette ambiance permet de mieux comprendre les Raagas appartenant aux diverses Thaats.
    La compréhension du Raaga se fait par sa personnalité, définie par le Aroh ( phase montante ), Avroh ( phase descendante), le Vaadi Sur ( note dominante ), le Sam Vaadi Sur ( note co-dominante ), le Chalan ( l’allure ) et le Pakad ( la saisie ). Chaque Raaga est étudié par des Alankars ( enchainement de notes) puis par la présentation du Alaap, un assemblage de notes qui se fait par la suite en libre improvisation.
  • C’est alors que l’étude de la Bandish ( composition ) est possible. En premier lieu pour comprendre la Bandish il faut saisir le cycle rythmique et ses divisions; ensuite la ou les Bandish du Raagas sont apprises selon les rythmes Blampath ( lent ), made ( moyen ) ou drut ( rapide ).
  • À ce moment précisément on peut aborder le sujet des Taans, Gamak ( oscillations vocales ) que l’on effectue selon le rythme; dans la Gharana de Gwalior il y a diverses types de Taans; la plus importante reste celle nommée Sher Ki Taan ( le Taan du Lion ) avec une force gérée par la puissance de la poitrine, l’ouverture de la gorge et la contraction abdominale. Les Sargams ( Do Re Mi … nommé Sa Re Ga … ) puis le Tarana ( composition à la Technique vocale imitant les instruments à cordes ) deviennent aussi une base importante de l’improvisation rythmique tout en respectant la personnalité du Raaga.

Conditions de participation

Master-class ouvert à tous. Chanteur ou non, avec expérience ou pas. Tout âge confondu. Les musiciens sont les bienvenus et devront accorder leur instrument en do# (C#).

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

Biographie

Appartenant à la 7eme génération de chant de la Gharana de GWALIOR et la Gharana de TALWANDI, Shuaib débute dans la musique à l’âge de 11ans et donne son premier concert à l’âge de 13ans. Il pratique le chant Khayal dans sa forme la plus pure. Il a reçu la transmission du chant Khayal dans la tradition de la Gharana de GWALIOR avec le légendaire USTAD GHULAM HASSAN SHAGGAN, et les chants dévotionnels du Punjab Ang Qawwali par le renommé USTAD SHER ALI MEHER ALI de la Gharana de TALWANDI. Marqué par le charisme et l’enthousiasme de Shuaib USTAD GHULAM HASSAN SHAGGAN le prend comme disciple en 1992. Dès lors, la transmission du Chant Classique dans la tradition la plus pure est faite, pour recevoir la spécificité de la Gharana Gwalior; les techniques vocales de Gamak, Sargam, l’mprovisation rythmique, la manière d’utiliser la puissance du torse pour faire les Alaaps et Taans, tout en combinant la douceur sur certaines notes. Chaque Raaga est étudié des jours durant avec son énergie et son ressenti pour donner une expression parfaite. Il étudie également avec Ustad Qadir Ali Shaggan l’art du Ghazal, Thumri et Kaafi, un vaste répertoire de chant semi-classique. Shuaib approfondit son chant avec ses maitres et s’intéresse de près à la pratique instrumentale indienne et orientale faisant de son chant une interprétation unique. En combinant les techniques instrumentales et vocales de Taan, Gamak, Jor, Jhalla et Sargam Shuaib apporte une couleur particulière à sa voix. Ayant traversé de nombreux pays comme le Pakistan, la Syrie, la Turquie, l’Allemagne, la Hollande, l’Angleterre, la France, la Suisse…Shuaib est au service d’un héritage traditionnel dévoilant sa splendeur vocale et sa connaissance vaste, source de sa renommée auprès de publics connaisseurs.