Fouad DIDI

Objectif

Apprentissage des sources du chant et de la musique arabo-andalous

La musique arabo-andalouse a connu un essor important pendant la période de l’Espagne dite des trois cultures « El Andalus ». Après la chute de Grenade, cette musique a trouvé refuge au Maghreb.
Actuellement, la musique arabo-andalouse tient une place importante en Europe par le biais de son enseignement au sein des structures institutionnalisées (CNRR, CNR, Écoles de musique). Le contexte géographique favorise également la demande d’apprentissage et de découverte des sources de cette musique qui est à la fois une culture et une grande civilisation.

Contenu général 

  • Enseignement sur les subtilités de la nouba
  • Présentation et apprentissage des différents maqam
  • Introduction aux différents répertoires de ma musique arabo-andalouse : hawzy, chaabi, melhoun, malouf
  • Travail sur l’analyse de l’écoute d’extraits sonores 

Conditions de participation

  • Aucune contrainte pour ce stage car l’enseignement est basé sur l’oralité ainsi que la phonétique et la traduction des chants.
  • Ouvert aux chanteurs et instrumentistes (violon, mandole, mandoline, oud, percussions).
  • Niveau : 5 ans minimum de pratique

> INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT <

Biographie

Né à Tlemcen en Algérie, Fouad Didi chante, joue du violon et du oud depuis son enfance. Investi au sein d’associations tlemcéniennes, toutes se prévalant de l’héritage du Cheikh Larbi BenSari, il étudie le répertoire et la technique des maîtres Abdelkrim Dali et Redouane BenSari. Cheikh BenSari, Cheikh Mustapha Brixi, Cheikh Ahmed Malti ainsi que Cheikh Salah Boukli Hacene l’encouragent dans sa soif d’apprendre. Yahia Ghoul attise sa passion pour le violon, qui devient alors son instrument de prédilection, même s’il poursuit à jouer de la mandoline et du oud.
Après de nombreux concerts donnés en France et à l’étranger, il est reconnu comme étant l’un des plus brillants représentants de la musique arabo-andalouse. Chez lui, art de la musique et art de la parole sont intuitivement liés. Son jeu est limpide et chaleureux mêle sens et sensations. Titulaire du Diplôme d’État (D.E) et du Certificat d’Aptitude de Musiques Traditionnelles (C.A), il enseigne la musique arabe-andalouse au Conservatoire de Toulon (CNRR) et à la Cité de la Musique de Marseille où il anime des formations, master-classes et ateliers.
Dans le respect de la tradition orale ancestrale, il a fondé l’Ensemble Tarab, orchestre spécialisé dans le répertoire classique arabo-andalou.

Logo Facebook Fouad Didi
Logo_Myspace Fouad Didi