Concerts

 CONCERT #6 | 21 juillet 2017 | 20H30
ESPACE DES LIBERTÉS | AUBAGNE

SIBYLLES TRIO //CRÉATION//
[Milena JELIAZKOVA – Françoise ATLAN – Milena ROUDEVA]
[Chants de femmes de la Méditerranée aux Balkans]

Issues d’origines diverses et fortes de leurs cultures multiples, ces chanteuses de renommée internationale sont les porteuses même des facettes caractéristiques de la Femme dans toute son ambivalence, complexité et mystère. Elles explorent les sonorités et les mélodies de ces chants ancestraux, les juxtaposent et les croisent avec les mélodies et les sonorités des autres cultures musicales dont elles s’inspirent, et prennent ainsi la liberté d’aller au-delà de ce qu’on attend habituellement d’un répertoire traditionnel.

DUO LUZI NASCIMENTO
[Claire LUZI – Cristiano NASCIMENTO]
[Musiques brésiliennes]

Elle est auteur, il est compositeur. Elle est chanteuse et mandoliniste, il joue de la guitare à 7 cordes. Elle est française, il est brésilien. Ce duo fait son chemin depuis 2006, en France comme à l’étranger (Brésil, Angleterre, Italie, …). Après deux disques en duo (Jardim en 2007, Choro Vagamundo en 2012), Claire Luzi et Cristiano Nascimento signent les compostions et chansons du premier album de Zé Boiadé, Zé qué casa (La Roda/Rue Stendhal), sorti en mai 2016 et salué par la presse française et étrangère.

SANACORE
[Anne GARCENOT – Caroline CHASSANY – Tania PIVIDORI – Leïla ZLASSI]
Chants populaires italiens

Depuis plus de 20 ans, le quatuor vocal féminin SANACORE explore le répertoire des chants populaires italiens. Chants de tradition orale et compositions originales contribuent à recréer a cappella la diversité d’une Italie vivante, rythmée d’histoires transmises de génération en génération qui sont le fruit du répertoire créé par le peuple au fil des siècles.

Entre deux cultures musicales, celle de l’écrit et celle de l’oral, entre une expression poétique savante ou profane, CASA MIA se situe à la rencontre de deux richesses : celle d’une Italie aux multiples traditions et dialectes et celle des peuples qui n’ont cessé de la traverser.

Achetez vos billets


CONCERT | 1er juillet 2017 |19h00
Cour de Clastres
francoise-atlan

Françoise ATLAN et l’ensemble BILBILIKAS
[Chants judéo-espagnols]
L’Ensemble Bilbilikas est un ensemble féminin constitué de chanteuses amatrices dans sa grande majorité, dirigé et créé par Françoise ATLAN en 2013, dans le désir de perpétuer et surtout de renouveler la tradition juive séfarade, en la ré-écrivant pour cet ensemble vocal. L’Ensemble Bilbilikas, dans le cadre du projet Convivencia crée et porté par Françoise ATLAN et aux côtés d’une centaine de collégiens de la Région PACA, a obtenu en juin 2016 le Prix de «L’Ecole en Choeur ».

IMG_7527L’orchestre arabo-andalou de Marseille sous la direction de Fouad DIDI
[Musique arabo-andalouse]
Depuis plus de 10 siècles la musique arabo-andalouse n’a cessé de rayonner des rives de l’Andalousie à celles du monde arabe et méditerranéen. À Marseille et dans toute la France, Fouad Didi, violoniste originaire de Tlemcen, continue de transmettre cet héritage musical universel. L’orchestre arabo-andalou de Marseille réunit une trentaine de musiciens amateurs dans un répertoire à la fois sacré et populaire témoignant de la richesse spirituelle et culturelle d’un art toujours vivant qui a traversé les exils et les siècles.

En partenariat avec la Cité de la Musique de Marseille


 CONCERT #5 | 8 avril 2017 | 20H30
THÉÂTRE COMOEDIA | AUBAGNE

13416746_10153754512961242_4650183761175972402_oCie RASSEGNA
[Chants populaires de Méditerranée]
Socle de la Cie Rassegna, ce programme interroge depuis près de quinze ans les patrimoines musicaux de Méditerranée. En constante évolution, il se nourrit des airs qui accompagnent le quotidien des hommes autour – et au cœur – de cette mer, en proposant toujours des interprétations neuves et inventives. Sur scène, cinq artistes, compagnons de longue route, concentrent aujourd’hui leur répertoire autour de chants venus de Sicile, d’Espagne, de l’ouest Algérien ou d’Occitanie.  Assis en arc de cercle, fidèles à la disposition séculaire des ensembles méditerranéens, ces chanteurs-musiciens croisent avec complicité et expérience leurs héritages, rythmes, poèmes et mélodies, pour transposer sur scène la force et la spontanéité des réunions musicales informelles.
Bruno ALLARY (guitare, saz, chant), Carine LOTTA (chant), Sylvie PAZ (chant, percussions), Fouad DIDI (chant, violon, oud), Philippe GUIRAUD (basse, chant).
© Chris Boyer

Concert en co-production avec MCE Productions


CONCERT | 18 février 2017 | 17H30
CITÉ DES ASSOCIATIONS | MARSEILLE

sissy-zhou-saint-cloud

Sissy ZHOU
[Musique traditionnelle chinoise]
La cité des associations à Marseille organise « Fest’Asia 2017 », un festival dédié à la célébration du nouvel an asiatique placé cette année sous le signe du Coq. Partenaire du projet, l’IIMM organise un concert avec la talentueuse Sissy ZHOU qui, aux côtés de ses élèves, interprétera des oeuvres traditionnelles, modernes et des compositions personnelles. Sa musique invite au voyage en offrant une sensation de plénitude et de sérénité.
Programmation complète de FEST’ASIA
> En accord avec Arts & Musiques en Provence


INAUGURATION DE L’IIMM
VENDREDI 04 NOVEMBRE 2016 | 20H30
THÉÂTRE COMOEDIA |AUBAGNE

samarqand6

La soirée inaugurale de l’IIMM sera rythmée par des interludes musicaux de Françoise ATLAN, Sissy ZHOU, Miquèu MONTANARO, Shuaib MUSHTAQ et couronnée par le concert de l’ensemble Samarqand nous entraînant sur la route de la soie.


CONCERT #4 | 7 juillet 2016

FRANÇOISE ATLANFrançoise ATLAN
[Chants séfarades]
ET MYRIAM CHANTA

À travers les chants de femmes de la tradition judéo-espagnole a cappella, ou s’accompagnant de son bendir, Francoise Atlan nous plonge dans un monde délicieux et très féminin, faisant ainsi revivre avec bonheur et sans nostalgie aucune chants de noces, berceuses, chants de mariages et chants d’amour, et même recettes de cuisine!

2016-Corou-Val-paint
COROU DE BERRA
[Polyphonies des Alpes du Sud]
ENTRE MER ET MONTAGNE
Le repertoire du Corou de Berra est en perpétuelle évolution, comme le veut une tradition vivante. Il va du chant traditionnel des Alpes de Méditerranée dans sa plus pure expression jusqu’aux créations contemporaines les plus inattendues. Musique jamais figée, interprétée avec toute la vivacity requise, par des chanteurs en pleine possession de leur culture et de leur art.


CONCERT #3 | 15 avril 2016

Sissy ZhouSissy ZHOU
[Musique traditionnelle chinoise]
GOA SHAN LIU SHUI
Native de Wuhan, berceau de la musique traditionnelle chinoise,
Sissy Zhou a suivi l’apprentissage du gu zheng, cette imposante cithare à cordes pincées dont l’origine remonte à plus de 4000 ans. Par sa sensibilité troublante et sa maîtrise approchant l’excellence, cette jeune chanteuse-instrumentiste interprète à l’occasion de ce concert des oeuvres traditionnelles, modernes et des compositions personnelles. Sa musique invite au voyage en offrant une sensation de plénitude et de sérénité.

Miquèu Montanaro

Miquèu MONTANARO
[Musique provençale contemporaine]
RAGA TAMBOURIN
Provençal et citoyen du monde, Miquèu Montanaro a collecté de ses voyages un bouquet de mélodies, modes, rythmes qui a nourri son écriture sur les instruments traditionnels de Provence. Il a acquis une maîtrise du rapproche­ment, de la construction de passerelles musicales délicates qui, sans jamais renier ses racines provençales, le porte vers un langage universel.

Nabankur

Nabankur BHATTACHARYA
& Maitryee MAHATMA
[Musique et danse classique de l’Inde du Nord]
PARAMPARA
« Ardhanarishwar » est une prière dédiée à Shiva dans sa forme androgyne : la partie droite représentant la forme masculine de Shiva et la partie gauche for­mant son consort, la déesse Parvati. Symboliquement, cette forme représente la Création qui est l’union de l’énergie masculine et féminine. Cette séquence sera suivie de Teen-Taal, cycle rythmique de 16 temps qui sera développé en musique et en danse.


CONCERT #2 | 19 février 2016

Lévon MINASSIAN
[Musique traditionnelle d’Arménie]

LE MURMURE DES VENTS

 

Diffuser par la musique ce qu’elle porte en elle d’universel et dire ce qu’aucun mot ni aucun instrument ne peut dire, dire l’indicible. La musique que nous livre Lévon Minassian n’appartient pas au folklore, musée des âmes mortes et ressuscitées, ni même à un espace géographique délimité qu’on appelle un pays, mais à cette sphère hors du temps et de la durée où l’âme a besoin de se prolonger pour découvrir qu’elle en a encore une…
Maître du doudouk, Lévon a contribué à inscrire cet instrument à vent vieux de plus de 3 000 ans au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Maria SIMOGLOU
[Chants grecs]

DU TRADITIONNEL AU REBÉTIKO

 

De la musique traditionnelle grecque avec sa poésie vertueuse aux compositions populaires rebétiko de Smyrne du début du 20e siècle, Maria Simoglou interprète des chants grecs de l’Asie Mineure, de Thrace, de Macédoine et de la mer Égée.
Aux
sons des percussions traditionnelles grecques et des cordes du qanûn, la voix de Maria nous conte l’amour sous toutes ses formes, l’exil, les instants de vie et ses cycles.

 

Nabankur BHATTACHARYA
& Maitryee MAHATMA
[Tablas et danse indienne]

TAAL-TARANG


Accompagné par la danse kathak de Maitryee, Nabankur maîtrise les tablas – percussions de l’Inde du Nord – pour une 
séquence rythmique de Taal Dhamar. Majestueux dans son allure, ce cycle de 14 temps dépeint la parfaite harmonie entre mouvements et rythmes.
Les tintements des ghunghrus – bracelets de chevilles aux petits grelots – émis par les pas de la danse se mêlent aux sons des tablas dans un flot rythmique de joie infinie.

Ensemble SERAPHICA
[Polyphonies corses]

L’ÂME DE LA CORSE


Composé pour l’occasion de Cathy Graziani, Don Baptiste Sansonetti et Jean-Étienne Langianni

Profanes ou sacrés, les chants polyphoniques font partie de la culture insulaire de l’Île de Beauté. L’Ensemble Seraphica s’attache à faire découvrir le patrimoine traditionnel oral et à le prolonger en se tournant vers la création contemporaine.
Il nous propose des chants religieux encore interprétés dans les messes d’aujourd’hui, un chant profane et sa création polyphonique sur une poésie de paghjella traditionnelle.

 

Dorsaf HAMDANI
[Chant classique tunisien]

NOUBA

avec l’aimable participation de Fouad Didi

Principale musique traditionnelle tunisienne, le malouf est un type particulier de la musique arabo-andalouse. Faisant partie de la génération de chanteurs formés à ce répertoire,
Dorsaf Hamdani en
maîtrise parfaitement les modes et rythmes ainsi qu’une interprétation spécifique. Accompagnée au violon, elle interprète une nouba ; une suite composée de plusieurs morceaux montant en crescendo, du plus lent au plus rythmique.


CONCERT #1 | 21 octobre 2015

Houria Aïchi & Saïd Nissia

« Chants de l’Aurès »

[Chants arabo-berbères]

Rendue célèbre par son interprétation des chants de l’Aurès, Houria Aïchi, originaire de Batna, collecte depuis de nombreuses années des joyaux populaires de tradition orale : chants d’amour, quasida d’inspiration religieuse, mélodies à danser ou rahabiya. Accompagnée de Saïd Nissia à la gasba (une flûte arabo-berbère), elle fait connaître et partager la diversité de la musique vocale algérienne avec passion, force et authenticité.

Quatuor Balkanes

« Apolonia »

[Polyphonies bulgares]

Tantôt mélancoliques ou espiègles, ces quatre femmes alternent subtilement la pureté angélique de leurs voix et les rythmes endiablés des mélodies pour défricher le riche répertoire bulgare ; celui des chants de la terre puisés aux sources de la tradition orale. Quatre voix féminines aux timbres fascinants s’enchevêtrent, s’envolent, effleurent les cimes ou glissent vers les graves les plus sombres, pour s’immerger dans un univers musical chatoyant, venu d’ailleurs.

Heptafonik Trio

« L’improvisation des sonneurs »

[Musique bretonne]

Les sonneurs binioù-bombarde de Bretagne, les maqâmat ou modes orientaux, les chants populaires et les percussions sont le terreau de ce trio. Jouant d’instruments de facture unique, traditionnels ou inventés, leurs notes – tantôt à danser, tantôt à écouter – se veulent libres et gorgées d’énergie. Leur musique est imprégnée de l’improvisation sauvage et de la tradition orale transmise à ces trois sonneurs.

Ensemble Tarab

« De Grenade à Tlemcen »

[Répertoire arabo-andalou]

Dans le respect de la tradition andalouse ancestrale transmise par voie orale, l’orchestre Tarab a pour référence contemporaine le Cheikh Larbi Ben Sari. Les instruments sont ceux de l’orchestre traditionnel andalou tels qu’ils existaient dans l’Andalousie médiévale. Leurs sonorités et leur répertoire (nouba, hawzi, chaâbi) invite l’auditeur à entrer dans la transe extatique – tarab – de celui qui sait écouter et s’abandonner.